Interview Roger Hodgson

Roger nous a envoyé ces quelques lignes, dimanche 20 mars 2016.

 

  •         Do you remember the first time you played in France?

1970 – we drove 36 hours straight – five of us in a VW Beetle  – from Norway to Paris for a show at a university that was paying us 75 pounds. We arrived late and the promoter slashed our pay to 50 pounds.

  • Supertramp didn’t get a huge success in France at the beginning, but now, you can’t have a day without hearing one of your songs on the radio. What do you feel about that ? About this special relation your music has with France ?

There is nowhere like France, nothing like the sensibility of the French people. It took a while to win the hearts of the French people but I feel the connection is ‘tres forte‘ today. J’adore France. 

  • Last year in Paris, you played « Had a dream » with your electric guitar. You said you would play more songs with it ; are you planning any surprises for your concerts in Paris ?

I hope to play more electric – if I get the time to program my sounds. C’est toujours trouver le temps.

  • To finish, you can tell us some words in your « special French » (as you say on stage) ? 

           Ah – mon français spécial ! Je suis très heureux retourner à Paris et voir mes amis français encore. A bientôt!!!

 

 

Traduction de l’interview:

  •       Te souviens-tu de la première fois que tu as joué en France?

1970 – Nous avions conduit pendant 36 heures d’affilées, tous les 5 dans une Vw Coccinelle -de la Norvège à Paris pour un concert dans une université; nous étions payés 75                           pounds. Nous sommes arrivés tard et le promoteur a ramené notre cachet à 50 pounds.

  • Au début Supertramp n’a pas eu un grand succès en France, mais maintenant il ne se passe pas un jour sans entendre une de tes chansons à la radio. Quel est ton sentiment? A propos de cette relation que ta musique a avec la France?                                                                                                                                                                                        Il n’y a nulle part comme la France, rien comme la sensibilité des Français. Cela a prit un peu de temps pour gagner le coeur des Français mais je sens que la connexion est « très forte » (en Français dans le texte) aujourd’hui. J’adore France. 
  • L’an dernier à Paris, tu as joué « Had a dream » avec ta guitare électrique. Tu as dis vouloir jouer plus de chansons avec; nous prépares-tu une surprise pour les prochains concerts à Paris?

J’espère jouer plus électrique – Si je trouve le temps de programmer mes sons. « C’est toujours trouver le temps » (en Français dans le texte).

  • Pour terminer, peux-tu nous dire quelques mots dans ton « Français très spécial » (comme tu dis sur scène)?

           Ah – mon français spécial ! Je suis très heureux retourner à Paris et voir mes amis Français encore. A bientôt!!!  (en Français dans le texte).

 


Articles récents

Commentaires récents