Interview Howard Heckers (Français)

« Howie »  (ingénieur du son de Roger depuis 2005)

Roger and Howie

  • Te souviens-tu du premier concert avec Roger ?

Oui parfaitement ! C’était à un festival à Bochum en Allemagne ; Roger était seul sur scène. Je l’ai rencontré backstage 2 heures avant le show ; j’étais un peu nerveux de faire mon premier concert avec Roger devant 20 000 personnes.

  • Combien de temps mettez-vous à installer la scène?

En principe nous débutons l’installation à midi ; le groupe arrive vers 15h00 et le sound check est à 16h00. Donc en gros cela nous prend 4 heures pour tout installer ; on va assez vite car nous ne sommes que deux. Lorsque nous tournons en Europe, nous avons notre propre backline (tout ce que le son, la lumière, la structure ne fait pas : exemple : instruments de musique (sauf grand piano),  micros, etc..) et notre console. Cela nous permet une installation plus rapide.

  • Combien de temps pour le démontage ?

Le démontage prend environ 1 heure (y compris le chargement dans la remorque du bus)

  • Chaque musicien a-t-il exactement le même son dans ses ears monitor (« oreillettes ») ?

Sur scène, chaque musicien a un iPad, celui-ci est connecté à un système PIVITEC ; celui-ci leur permet d’avoir leur propre mix. Je leur envoie 32 pistes et ils peuvent effectuer leur propre réglage, indépendamment de mon mix.  (C’est une sorte de table de mixage sur Ipad ou iPhone). Roger a un son mixé depuis la console et je le vérifie régulièrement.

  • Utilises-tu une console numérique ?

Nos réglages sont assez complexes, donc nous utilisons exclusivement des console numériques DIGICo : SD-7 / SD-10 / SD-8

J’amène les fichiers pour le concert sur une clé USB, je les charge et tout est ok.

  • Est-ce toujours le même réglage pour la console, où cela change-t-il selon les salles ?

En Europe nous avons généralement notre propre console avec nous. Si nous devons en louer une, ce sera une DIGICo. J’aimerais en utiliser d’autres mais cela me prendrait quelques jours pour les programmer et on ne peut prendre le risque que quelque chose ne fonctionne pas pendant le concert.

  • En quoi le passage au tout-numérique a-t-il changé ton travail ?

Les consoles digitales ont changé ma vie ! Les consoles sont beaucoup plus compactes que les anciennes analogiques. Je peux utiliser 36 pistes (entrée ou sortie) si j’en ai besoin et dans l’ancien système il aurait fallu 3 consoles pour le même résultat. Ceci dit, j’adore le son des consoles analogiques et j’ai toujours quelques pistes analogiques pour la voix de Roger ; donc sa voix reste analogique quand tout le reste est digital.

  • Roger utilise des « ears monitor » (oreillettes) ; peut-il entendre le public ?

J’ai deux micros à droite et à gauche de la scène qui captent les sons de la salle. Je les utilise pour les enregistrements et pour le son de Roger.

  • Les sons du clavier de Roger ne sont pas ceux du clavier ? Proviennent-ils d’un ordinateur ?  

Le clavier de Roger est relié à son ordinateur ; aucun son ne vient du clavier, tous viennent de son ordinateur.

  • Roger utilise 3 pédales avec son clavier, pour quel usage ?

Pédale sustain (pour maintenir le son), la pédale volume (pour augmenter ou diminuer certains sons) et la pédale switch pour passer à d’autres réglages sons.

  • Quels effets Roger utilise-t-il pour ses guitares?

Les réglages de Roger sont assez complexes. Pour sa guitare électrique, il utilise un pédalier de contrôle nouvelle génération permettant un pilotage mains libres intégral d’amplis et d’effets Line 6.

Pour les deux guitares acoustiques (Sophie et Marie), il utilise plusieurs pédales dont l’Eventide H-9.

J’ai aussi 4 effets pour la guitare depuis la console : delays, chorus, reverbs et pour harmoniser. Nous avons des préréglages pour chaque chanson.

  • Bryan (le batteur) n’est plus caché derrière le plexiglas (c’est mieux) ; pourquoi ?

Bryan a été guéri de sa maladie contagieuse (je blague). Plus sérieusement le plexiglas était un compromis pour utiliser le piano acoustique. Les micros du piano captaient beaucoup trop de sons de la batterie, c’est pourquoi nous avons dû utiliser le plexi. Nous utilisons maintenant un piano digital, donc plus besoin de plexi ; c’est la raison pour laquelle nous n’utilisons plus de grand piano de concert.

  • Sais-tu si Roger a toujours la Stratocaster qu’il utilisait avec Supertramp ?

Oui, Roger l’a toujours. Il garde tous ses anciens instruments dans son studio en Californie qui est presque devenu un musée (je blague).

Howie mixing desk


Articles récents

Commentaires récents